Isciadventure

Tilcara, la fin de l'Argentine

 

Mercredi 11 mai

Alors, à Salta on s'est mis d'accord avec le pote hollandais d'espagnol pour qu'on se rejoigne à uyuni mercredi 11 et qu'on essaie de partir directement le jeudi 12 en excursions à uyuni. 

Le truc c'est qu'à priori c'est méga cher, genre 100$ la journée quasiment, mais on était tous les deux d'accord qu'on devrait essayer de faire une excursions pour 3 jours.. bref, moi jsuis pas restée à Salta et hier jsuis partie tôt pour rejoindre tilcara.

Tilcara c'était sur la route pour monter en Bolivie et en plus c'est entouré de montagnes, colorées, y'a un ancien site encore plus ancien que les inca (enfin, dans la région car les incas sont arrives tard dans le coin quoi), etc, donc moi j'y suis allée. C'était vraiment sympa. 

On se sentait approché de la Bolivie car les femmes commenceaient à porter des Chapeaux typiques etc.. yavait un marché juste à côté de l'hôtel,jy ai acheté des empanadas pour le midi, grillés au bbq, et jsuis allée me promener sur un treck pour admirer les couleurs des montagnes, ensuite jsuis allée au site ancien, qui a été tout reconstruit donc c'est joli car les pierres ont toutes les couleurs des montagnes mais ca ne fait pas super historique. Les archéologues du début 20e siècle se sont amusés à reconstruire, du coup ils disent qu'en plus le site sert à boir levoluer des techniques d'archéologie à travers les décennies.. ouais, façon sympa de dire qu'ils ont foutu en l'air le site quoi hein XD 

La région est protégée au nivezu de l'UNESCO, site de l'humanité tout ça, jsais pas si c'est à cause des sites anciens ou des montagnes.  

Ensuite ya une autre colline avec une jolie vue sur la ville et tout. 

Bref, bonne journee jsuis vraiment contente davoir fait cette ville (et de ne pas être restée à Salta comme mon pote !).

 

Par contre, pour aller à uyuni c'est moins cool en partant de tilcara. En effet y'a un bus qui part de salta à minuit, alors en stricte théorie jpeux le prendre à 3h45 du mat à tilcara mais autant dormir dans le bus c'est pas grave qd on part à minuit et qu'on arrive à 8h à la frontière mais quand on doit attendre 4h du mat pr prendre un. Bus c'est pas terrible, du coup j'ai pris le bus de 9h du mat, et à la frontière j'ai ensuite pris le train pour rejoindre uyuni. C'est ce que m'a conseillé mon auberge, mais jsuis arrivée a midi heure locale à la frontière, le passage a été rapide (alors que j'avais peur car j'avais encore lu des blogs qui racontaient qu'ils avaient attendu des heures,bref, à chaque fois les gens ils disent ça alors que moi jpasse e. 10mn..), et ensuite jsuis allée à la gare, après avoir échangé qqs pesos en bolivianos (mais heureusement que j'ai pas tout échangé car le taux n'était pas terrible), mais le train était ensuite à 15h30! Du coup ça faisait poireauter à la gare quoi. D'ailleurs le train il arrive à 23h50 a uyuni, c'est suprr tard, heureusement uyuni c'est tout petit et le pote hollandais devrait arriver avant moi et aller voir les excursions, et moi j'ai réservé une auberge pour nous deux et il a l'adresse et le prix donc il doit y alleravant moi et tout gérer. Ça c'est cool car minuit ca fait tard quand meme. Vu que lui sera venu en bus jsais pas combien d'heure avant moi il arrivera car dans tous les cas il a environ 5h d'avance sur moi, mais le bus est sûrement plus long que le train (le train ne s'arrête que trois fois en plus). En plus, jsuis conte te car le prix du train n'était pas trop cher, enfin 10€, mais ça va jtrouve (parce que j'ai pris la seconde classe, qu'ils appellent " salon" ici, c'est marrant car "ejecutivo" c'est la classe chère et "salon" la pas chère.. jtrouve ça pas intuitif). 

 

 

À. 14h30, tout le monde sort sur le quai, à 14h50 ils ouvrent les wagons, on me dit d'aller mettre mon sac à dos dans un wagon spécial sacs (où ils te donnent un ticket pour ton sac donc normalement cest safe et le truc bien c'est qu'ils ne demandaient pas de pourboire, au contraire des bus..) et jembarque. Le train est plutôt confortable. Qqs personnes me demandent d'où je viens, faut dire que y'a des groupes de touristes mais ils sont genre tous ensembles à 15, et Sony ensemble dans leurs wagons, et moi jsuis toute seule et jsuis dans un wagon avec des locaux. Une dame me dit venir de Buenos Aires, elle dit quelle aime bien mais que y'a de l'insécurité, jlui dis que ça dépend des quartiers eten plus elle me dit habiter dans un quartier qui est vraiment pas craignosse. 

Le soleil tape, mais le fond de l'air est frais alors c'est super chiant pour s'habiller, les 2km qui me séparaient de la gare je les ai fais à pieds mais en débardeur j'aurais caillé mais avec. Mon sweat j'ai transpiré. Là dans le train il fait super super chaud et jsuis côté fenêtre, c'est cool pr le paysage (car aussi mon pote hollandais, Tomas, il est passé de nuit le nord Argentin et c'est dommage car c'est vraiment super beau !), Là on verra si c'est beau aussi. 

Y'a un écran dans le wagon, ils ont passé des clips de musique, putain c'était kitch ! 

Le premier c'était un gros, habillé comme s'il était un chanteur de rap americain, parfois a coté d'une Mercedes qui certes brillait bien mais ne faisait pas non plus voiture de sport hein, et qui chantait une espèce de chanson d'amour avec des ptits rythmes un peu latino.. 

Le second c'était une chanson d'amour aussi, un gars en guitare qui parlait d'une histoire entre une mère et son fils j'imagine, le fils avait une casquette genre mauvais garçon, lol, et la mère on la voyait faire de la soupe.. 

 

 

Tiens,jsais pas si j'avais raconté ici, y'a qqs jours j'ai envoyé un mail à une ancienne collègue PwC, l'une de celle qui disait le plus de "les blancs pillent nos pays", je lui ai écris après metre rendue compte qu'encore un autre de mes potes français est un abruti de première, il fait des grands discours genre lui il ne croit pas en la pensée unique, il agit pour pleins de causes et tout, et genre j'ai découvert que ce mec il fait parti d'un club de tire et est tout fier d'avoir déjà tiré avec des gros machins, bref, au départ j'avais même pas essayé d'avoir une vraie convers, je lui avais juste dis " les armes c'est mal" et bref la discussion est partie en couille et le gars, il n'admettait pas que les armes soient mauvaises. Il usait darguments du genre " nan mais moi ça compte pas, de toute façon dans la balance je ne pèse pas.. le pb c'est les autres" alors comme monsieur fait genre d'être un activiste pour l'environnement jlui dis que son argument c'est le mm que les couillons qui ne font pas gaffe à la planète en disant " nan mais moi jpeux mettre le chauffage à fond et ouvrir la fenêtre ça ne va pas changer grand chose, hein.. la consommation mondiale va pas exploser pour autant", mais il faisait genre que yavait aucun rapport entre mon exemple et son attitude à lui qui estime que donner son argent à des clubs de tirs, s'en vanter, tout ça, ça ne compte pas dans la balance.." bref.. en ce moment jsuis tellement blasée de tous mes potes français, ils sont tous tellement débiles. Ils pigent rien. Mais sont qd mm persuadés d'être les meilleurs du monde, que eux ne suivent pas le troupeau, que eux ils sont plus intelligents alors qu'ils sortent les mm conneries.. bref.  Ça et l'histoire des centrales nucléaires françaises qui arrosent les dictatures au Niger pour continuer à avoir de l'uranium pas cher, jme suis dis qu'en fait, certes c'est de l'amalgame de dire " les blancs pillent " mais en mm tps toute notre société est qd mm basée sur le fait qu'on essaie de se donner bonne conscience, qu'on estime qu'une vie d'un français ca vaut plus que des milliers de vie en Afrique ou ailleurs, et qu'on a tellement été élevé la dedans qu'on détourné les yeux bien conscientieusement, avec toute la bonne morale de notrr côté, etc, bref du coup je comprends que les africains puissent faire des amalgames car après tout tant que mmCeux qui sont  contre le nucléaire ne parle pas du Niger mais font juste genre que le pb du nucléaire cest le risque de santé, alors que tlm sait qu'un tel argument ca ne vaut rien (les gens fument tjrs mm si c'est mauvais pour eux directement alors leur parler dune potentielle fuite nucléaire, tu parles !) Donc mm les anti nucléaire cautionnent ce qu'on fait au Niger, donc moi je comprends que les africains ils crachent sur tous les blancs et fassent des amalgames. Bref. Donc jlui ai écris pour lui dire ça, mais j'ai pas dis qu'elle faisait des amalgames, jvoulais pas lui dire qu'elle avait tort, jvoulais lui dire que je la comprenais, pas la juger. Bref. Elle m'a répondu, mais dans sa réponse jme dis qu'elle est conne. Autant j'ai parlé de ce sujet avec un autre ami camerounais, mon filleul isfa, bref, lui ma répondu que le pb venait aussi des dirigeants africains, et que ça ne servait à rien de cracher sur tous les blancs non plus, etc.. le gars mesuré quoi. Bon, en mm tps lui je ne l'ai jamais entendu cracher sur les blancs hein, je savais d'avance qu'il me donnerzit un avis nuancé. Mais elle, je m'attendais à ce qu'elle nuance, en disant un peu pareil, que bon, certes c'est horrible mais le pb cest surtout les dirigeants africains qui participent à ça, autant qur les dirigeants français et des grosses entreprises, qui en profitent quoi.. mais non.. elle n'a pas dit ça du tout. Elle m'a dit que je faisais preuve d'une grande maturité à avoir remis en cause mon jugement et à avoir compris le sien. Et que les voyages ca permettait de mieux se rendre compte de tout ça, et que c'était cool que je voyage. (Alors déjà dans ces mots là moi jme suis dis qu'elle conne, genre juger de ma maturité, elle a un an de plus que moi, et genre elle se permet de faire sa supérieure à juger de ma maturité ! Comme si j'étais une gamine et quenfin j'avais atteint l'âge adulte.. mais bref. ), Surtout elle m'a ensuite dit que du coup, ca lui donnait envie de "m'inviter" à faire un don à une asso quelle a créé y'a qqs années avec deux copines à elle en faveur des jeunes défavorisés. 

J'ai pas encore été voir son asso. Mais jme suis dis quoi ?! Genre la fille elle se dit que super, une blanche qui a potentiellement mauvaise conscience, chouette jvais lui demander des sous ! (Après lui avoir dit des "gentillesse" qui nenn sont absolument pas, car dire a qqun "wahou tas vachement muri" c'est le traiter le gamin en vrai.. bref.   Jsuis un peu choquée... 

A coté de moi dans le train, le local mâche des feuilles de coca. (Le lendemain d'ailleurs l'Australien en achètera rt on goutera, t'as limpression de mâcher des plantes d'infusion quelconques c'est pas vraiment mauvais ni bon).



Publié à 04:30, le 15/05/2016, dans Argentine, Tilcara
Mots clefs :


Repassée en argentine

 

Dimanche 8 mai

 Jour où j'avais prévu de quitter l'Argentine,e voilà qui y revient ! 

 Levée tôt, heureusement que mon corps gère bien car forcément j'avais mis mes boules quies pour dormir (heureusement) donc fallait que jme réveille toute seule car un réveil n'aurait servi à rien. Mais jme suis réveillée pendznt la nuit, j'ai enlevé mes boules quies, mis mon réveil jme suis rendormie et au final jme suis réveillée avant mon réveil. Au top, alors que ces derniers jours jme réveillais à 9h30! 

 Bref, je demande à mon hôtel comment aller à la gare routière et si y'a des bureaux de change, il me dit, j'y vais, et en plus le bureau de change, par rapport à mon application de taux de change, il mélangeait avec un taux favorable !

 Enfin avant ça j'ai fait le tour de toutes les compagnies de bus pour voir où je pouvais aller, so yavait pas mieux que ce que j'avais trouvé hier, et non. Donc j'ai été acheter un billet pour la ville de resistencia. Le gars ma dit que jpouvais avoir un bus pour salta (là où jveux aller, sur la route qui monte en Bolivie!), À 19h ou un autre à 21h, mais mon bus doit arriver à 19h donc pas sûre que j'ai le temps d'avoir le premier et dapres internet le second était complet.. on verra donc ! 

 Ensuite jme suis achetée un sandwitch et j'ai été changer mes sous (d'ailleurs heureusement que j'ai fait tamponner mon passeport a la frontière car le gars du bureau de change l'a vérifié !) Et j'ai donc obtenu plus de pesos Argentins que ce que mon application de taux de change ne me disait.. 

 Jme dis que du coup j'ai sûrement fait une bonne affaire car j'ai retiré le Guarani sans frais (enfin autre que les 2% de boursorama quoi) et obtenu plus de pesos que si j'avais retiré des pesos puisque à Buenos aires comme à iguazu yavait 87 pesos de frais fixes quand on retirait de l'argent, en plus des 2% de boursorama.. bref.. 

 Par contre je n'ai pas gardé une seule pièce du Paraguay car elles ont toutes servi dans l'échange. 

 

Ma bouteille de coca en verre, je l'ai laissée à l'hôtel, enfin en mm temps que le check out je l'ai donnée au gars parce que j'allais pas aller chercher un magasin pour récupérer la consigne aujourd'hui... 

 

Dans la gare routière ils nont pas la wifi gratuite, mais la wifi payante. Et ils ont un truc pour recharger les téléphones mais ça a l'air assez chelou (genre ça ressemble à un vieux compteur électrique, ça.ne donne pas super confiance) et surtout c'est payant aussi.. 

 

 

J'ai un peu peur d'un truc, cest que depuis deux jours quand je mange un gâteau ou des bonbons j'ai super mal à une dent, bon, jme dis que avec moi ça doit sûrement être psychologique, c'est pas la première fois que ca marrive, mais j'ai quand même peur d'avoir une carrie. En même temps les seules fois où j'ai eu des carries dans ma vie elles ne mont jamais fait mal et j'ai déjà eu plusieurs fois mal aux dents sans n'avoir rien, on verra si c finit par partir. Mais c'est pénible. 

 

On a repassé la frontiere, moi qui avait mis tous mes appareils à l'heure du Paraguay, jvais devoir repasser à l'heure d'Argentine ! 

Ça me fait rire à chaque fois les frontières car, avec les visa ça se sent tout de suite que mon passeport faut pas l'ouvrir aux premières pages pour trouver de la place pour les tampons, mais les douaniers ils ouvrent la première page pour noter mon numéro de passeport, et ensuite ensuite ils feuillettent page par page pour trouver le tampon d'entrée dans leur pays, 8 pages avant d'y arriver, en partant de la fin ils auraient été plus rapides, et puis même en partant du milieu car il s'ouvre naturellement au milieu (à un endroit où j'ai le visa cambodgien et une agrafe car lea Thaïlande m'avait agrafé un truc dans le passeport.. au moins jme dis qu'ils voient que jpeux pas être louche avec tous mes tampons, jvais pas rester clandestibnement dans leur pays (quoi que l'Argentine avec le nombre d'aller/retour que j'ai fait, entre chili/argentine deux fois, Uruguay/argentine puis Brésil/argentine et maintenant Paraguay/argentine, la fille elle s'est tapé toutes les frontières ! 

 

En tout cas je n'ai jamais perdu un temps fou à la frontière alors que parfois les gens ils disent que ça fait perdre du temps, pas plus d'une demi heure, et encore c'est parce que parfois faut décharger tout le bus, chacun récupérer notre sac, passer au scanner et re donner le sac au bus, etc.. 

Mais c'est une demi heure après la frontière qu'on a perdu du temps sans raison, un poste de police, jsais pas, un gars qui monte et demande les papiers juste des trois personnes devant, dont moi évidemment, il est resté plusieurs minutes à regarder les visa, il n'était même pas sur la page des tampons Argentins, il a encore tourné une page, tjrs des visa, il était sur des pages asiatiques.  Il faisait sûrement mine de regarder. À un moment donné il a du se dire qu'il avait bien fait mine d'y comprendre quelque chose, et il m'a rendu mon passeport. J'avais trop envie de rire tellement ils sont couillons à agir comme ça, ça m'était déjà arrivée en Asie aussi, dans une gare et même dans un hostel, les gars regardaient mes visa d'autres pays, le visa indien en Chine, le visa cambodgien en Thaïlande où yavait même pas de visa, lol, bref... du coup clairement les gars ils ne contrôlent rien, ils font mine, alors quel est l'intérêt ? 

 

Peu importe, jsuis arrivée à la ville où je devais avoir une correspondance à 18h30, yavait un bus qui partait à cette heure ci pour Salta, un autre à 19h, j'ai même réussi à avoir celui de 18h30, puisqu'il n'était pas à l'heure. Parfait ! 

Dans le bus ils ont encore passé jurasik Park, ça doit faire 15 fois que jlevois, genre 75% des bus passent ce film.. celui d'avant avait passé une comédie américaine, c'était pas mal d'ailleurs sauf que j'étais frustrée car on s'entendait rien et que cetaot en espagnol sous titré espagnol alors j'aurais bien voulu entendre en même temps que lire.  Mais bon.. 

 

Lundi 9 mai

Arrivée à Salta ce matin, j'ai été à un hôtel que j'avais vu sur booking (mais que j'avais pas réservé car jsavais pas où je serais), et j'ai essayé de m'organiser pour les prochains jours sachant que lundi faut que je sois à sucre, enfin dimanche même, et que vu que jviens du sud, autant faire le désert salé d'uyuni en montant.. 

Jme rends compte qu'en fait salta c'est pas moche mais les trucs les plus intéressants sont autour et sont chers, et les villages plus au nord sont plus jolies avec des trecks a faire, donc pas chers niveau activités mais la première c'est impossible de se loger pour pas cher là bas, donc j'ai laissé tomber, et la seconde ça allait (et peut être reliée à la première en bus en plus), jme dis que si j'arrive à y aller tôt demain jvais être bonne, demain je fais ces villages là , qu milieu des montagnes colorées comme jai pu en voir en Chine, enfin sûrement pas pareilles vraiment pas c'est l'idée, et en fonction de ce aue jarrive à faire demain, ça le fera mercredi ou jeudi quitter l'Argentine pour la Bolivie et jcrois que je risque d'avoir besoin de deux jours pour ça car ya pas de bus qui vont directement en Bolivie, tu traverses à pied la frontière et dans la ville bolivienne tu essaies d'avoir un autre bus, mais en fonction de combien de temps tu mets (parce que encore une fois sur Internet les gens disent qu'ils y ont passé la journée à la frontière et que donc ils ont pris des bus le lendemain!) Bah tu te retrouves peut être bloqué.. 

Mais bon, ça me fait donc arriver jeudi ou vendredi à uyuni, là jpense que trouver une agence pour aller au desert ça peut être vite fait et hop vendredi ou samedi je suis au désert de sel, et dimanche jpeux aller à sucre et ça falloir qu'en fait aujourd'hui je m'organise pour les cours, que je me renseigne et tout, mon pote il a déjà plus ou moins regardé mais jvais le faire par moi même aussi.. 




Publié à 23:36, le 9/05/2016, dans Argentine, Salta
Mots clefs :


Iguazu

 

Mardi 3 mai

Levée vers 8h, je ptit dej, et hop je go aux chutes côte argentin. Le bus est franchement cher pour 20mn de trajet, 130 pesos, mais bon, y'en a pleins au moins.

J'arrive plus tôt que bcp de monde donc les premières heures sont assez tranquilles, enfin en fait jme dépêche de faire le circuit d'en bas, pour voir, je vais au circuit d'en haut, jle trouve pas mal alors jle fais une seconde fois pour prendre le temps de prendre de jolies photos, puis je vais au train qui nous emmène le plus loin, je n'étais pas sûre qu'il était gratuit au départ, mais si, et quand j'arrive vers le train j'entends "iscia?!" jme retourne et y'a deux personnes des cours d'espagnol qui sont dans le train, alors je vais avec eux. 

Là où le train emmène c'est vraiment hallucinant, les chutes m'ont même données le vertige, on est en haut un endroit où la chute est énorme, et voir l'eau descendre à cette vitesse, de partout, ca donne le vertige. Même à moi ! 

Ensuite on re-va faire le circuit d'en bas car qd je l'ai fait vite j'ai loupé un endroit où on pouvait prendre le bateau pour aller sur une île qu'il y a au milieu des chutes et qui donne de belles vues aussi, je ne l'ai vu que d'en haut ce passage; on y va et franchement le passage est bien caché et surtout y'a une cabane qui vend des expéditions pour aller plus près des chutes en bateau, et du coup ça donne l'impression que faut payer, alors que pour aller sur l'île c'est gratuit, et du coup y'a pas grand monde. Alors que là encore, c'était grandiose ! On mange nos picnic avec une vue superbe, y'a des arcs en ciel et tout, c'est top.

On finit le circuit d'en bas et on va faire le circuit d'en haut. Que moi j'ai déjà fait deux fois mais pas eux. 

Ensuite Lhollandais a voulu tenter un autre treck, qui ne donnait pas sur les chutes d'iguazu, mais sur d'autres z côté. Le treck donnqit 7km aller/retour, l'anglaise était moyen motivée  mais de toute façon en arrivant devant à 16h, c'était fermé. 

 

En fait on setait déjà dit qu'on pourrait peut être se croiser à iguazu mais ils arrivaient un jour plus tôt que moi donc jpensais que c'était mort, sauf que la veille ils ont fait le côté brésilien, donc en fait on se retrouvait à faire l'Argentin ensemble. C'était cool. 

Le prix est un peu cher 330 pesos, mais vu le bateau, le train, toutes les plateformes, c'est pas si cher! 

 

Le soir on a mangé ensemble, dans lappart air bnb qu'ils avaient loué, et puis jsuis rentrée dans mon auberge. 

 

Là, la journée se gâte car à 2h du mat y'a trois gars qui entrent dans le dortoir (alors cette nuit j'étais seule dans le dortoir, du coup jsais pas pourquoi j'avais un mauvais pressentiment et j'avais foutu la poubelle devant la porte pour être sûre que ça fasse du bruit), je me lève, les gars partent. 

À 3h du mat deux gars rentrent. Je me lève. Ils partent. 

 

À 4h30 du mat, un gars rentre, moi depuis 2h du mat j'ai pas réussi à dormir alors évidemment que j'avais cogité et j'avais préparé mon parapluie pour aller les taper. Donc là je chope mon parapluie et jlui gueule de partir, le gars part. Quelques minutes plus tard deux gars rentrent, ce gars et le réceptionniste qui me demande ce qu'il se passe. Je lui explique que ça fait trois fois que des gars rentrent dans la chambre alors qu'ils ne dorment pas là. Le réceptionniste me dit que c'est des clients pour dormir, jlui réponds que non vu que personne ne dort. Ils rentrent, ils me regardent et ils repartent donc qu'ils dégagent sinon je les tape. Il me dit qu'il comprend mais que le gars veut dormir. Le gars en l'occurrence n'a même pas de sac hein, alors jlui réponds que dans ce cas il prend un lit et il dort au lieu de rentrer toutes les heures pour ne pas dormir, clairement il n'est pas là pour dormir.. Bref.. Le gars prend un lit, moi je le surveille pensant une heure et à 5h30, le réceptionniste re rentre dans la chambre et ils partent tous les deux et ne reviendront plus. 

Évidemment moi j'ai pas réussi à dormir pour autant donc ce matin le réveil était horrible. 

 

Mercredi 4 mai

Jme suis levée crevée, mais fallait bien que jme lève pour aller côté brésilien, surtout que après en soirée, mais pas trop tard non plus, jveux un bus pour aller au Paraguay, donc j'ai pas le temps de trop trainer. 

Le bus pour le Brésil est moins cher que celui pour l'Argentine, alors qu'il est plus loin. Mais passons. 

On s'arrête pour tamponner notre sortie, mais à l'entrée du Brésil, le conducteur prend nos passeports et y va seuls, mes amis d'hier m'avaient prévenue que ça se passait comme ça. 

 

Arrivée au côté brésilien, après avoir payé car carte bancaire un montant en riel brésilien dont j'ignore combien ça fait, j'attends le bus qui doit nous emmener sur le parcours. Là y'a un gars qui vient me parler, genre hello, au début jme dis "merde jsuis censée le connaître?" mais non, hein, juste il voulait discuter, du coup on va faire les balades ensemble, il était du côté Argentin hier aussi, et il a fait le treck quavec les deux autres ont n'a pas pu faire car c'était fermé, le gars me dit qu'il était fermé pour lui aussi mais il y est passé, il me montre la vidéo qu'il a prise. Et je découvre que c'était à cet endroit là qu'on pouvait se baigner (j'avais entendu que yavait un endroit où on pouvait se baigner mais du coup j'ai pas vu où !), la vidéo c'est lui en maillot qui fait le beau sous la cascade. Etc, jme dis direct qu'il m'a montré ça pour faire le beau, mais bon, jfais mine de rien (ça se confirmera plus tard qu'il cherchait juste à me draguer hein. Je l'ai rembarré gentillement, mais ça m'a fait rigoler..). C'était un new yorkais, qui mtn bosse à Londres mais là a démissionné et voyage pdt deux mois, il a vécu à Paris aussi, pdt deux ans, il parle français du coup, au début il m'a parlé français dès qu'il a su que j'étais française mais ensuite on switchait anglais/français ca m'a fait rigoler ça aussi, car y'a des fois jsais pas s'il parlait français pour s'entraîner, parce qu'il était fier de savoir dire ça en français, ou si c'était pour moi, un ptit mélange peut être, et parfois j'avais l'impression qu'il parlait anglais car il n'aurait pas su le dire en français mais parfois c'était des trucs simples quand même qu'il disait.. 

Bref, on a fait le parcours principal brésilien, on a mangé et jsuis rentree. Au début il me proposait de faire d'autres trecks mais en fait c'était en supplément et j'avais pas envie d'arriver trop tard au Paraguay, yavait un bus pour rentrer en argentine à 14h, jme suis dis que fallait que je l'ai..  Enfin ça c'était la théorie car en pratique il est arrivé à 14h30 et en fait ça n'aurait rien changé car le bus pour aller à asuncion il partait de toute façon à 1h du mat du côté Paraguay, loi j'avais cru qu'elle m'avait donné les horaires des derniers bus en me disant ça la fille a l'origine car elle m'avait dit que pour aller au Paraguay le dernier bus était à 17h, donc j'avais cru que quand elle m'avait dit celui à 1h du mat, c'était le dernier aussi.. Or il s'est avéré que c'était le seul. 

D'ailleurs les gens ne sont absolument pas d'accord entre eux car elle m'avait dit que jpouvais acheter mon billet complet (jusqu'à asuncion) ici, or là le gars m'a dit que non et au départ me sort que même pour aller au Paraguay je paie dans le bus mais pas en billet avant, or ensuite on m'a sorti que non et on m'a fait acheter un billet. Donc vraiment j'ai rien pigé. 

 

 

Le côté brésilien donne sur des chutes que l'on ne peut pas voir du côté Argentin, donc les deux côtés sont vraiment bien à faire car déjà du côté Argentin tu comprends que c'est gigantesque et que t'as des chutes de partout, mais du côté brésilien tu te dis "merde, y'en avait déjà partout hier, mais en fait y'en a encore plus que ce que jcroyais!". 

 

Le gars, en tant qu'américain, il avait besoin d'un visa pour venir au Brésil, c'est super rapide à avoir son visa, mais n'empêche que c'est pas gratos et sans rien comme moi. Lui voyageait au Brésil principalement et est allé en argentine un peu, du coup ça allait. Car jme dis que sinon un américain qui voyage en Argentine, il ne ça pas se faire chier à faire un visa brésilien juste pour venir une journée voir les chutes de l'autre côté ! 

Moi je n'ai pas besoin de réfléchir et je passe d'un côté, de l'autre, je retourne en argentine, je repars, les frontières c'est juste des tampons donc ça ne correspond pas à grand chose, mais s'il te faut un visa et tout tu ne peux pas t'amuser a faire des aller retour.  

 

J'ai voulu lui parler des élections américaines mais il m'a dit qu'à 29 ans il n'avait jamais voté de sa vie puisqu'il est de new York et qu'à new York les démocrates font toujours des scores tellement hauts, genre 70%, que de toute façon ça ne servait à rien d'aller voter, d'autant que même pour les présidentielles, comme c'est par état que ça se passe, que nyc fasse 70% ou 75% ça ne changera rien au final, donc il ne va jamais voter.

 

 

Une fois le bus pour la première ville du Paraguay pris, on passe la frontière brésilienne sans s'arrêter et celle du Paraguay pareil, je demande à un gars derrière moi si cest normal qu'on ne s'arrête pas tamponner les passeports et il m'explique que pour un court séjour on s'en fiche, surtout si on revient en argentine après. Jlui dis que moi jvais en bolivie apres, il me dit que dans ce cas je ferais mieux de descendre et d'aller faire tamponner mon passeport. Je descends du bus, je vais marche arrière et jvais tamponner mon passeport. Bon, ok. Sauf que du coup jsuis pas à la gare routière moi, hop maps.me me dit qu'elle est à une demi heure de marche, jme mets en route. 

Les premiers quartiers de " el ciudad del este" (la ville de l'est, littéralement), sont pas mal craignosses et font super pauvres donc j'ai un peu peur, mais bon, jme dépêche.. Ensuite la ville est vallonnée donc c'est fatiguant mais les quartiers ont l'air meilleur. Je m'arrête à un distribiteur, je trouve la gare. Et là on me propose un bus pour asuncion dans 10mn ! 

Jle prends. Parfait. 

Je crois qu'ils ont une heure de retard sur l'Argentine ici, ce qui n'est pas franchement étonnant car je vais vers l'ouest, mais le bus est marqué à 16h30, c'est marqué 16h40 sur mon billet et il est 17h27 à ma montre. J'imagine qu'il n'a pas une heure de retard mais quil est bien 16h30 ici quoi.. Ce qui m'arrange car en argentine on m'a dit que le trajet durait 5h et je préfère arriver le moins tard possible, même s'il fera nuit de toute façon. 

 

J'ai vu sur maps.me que ya des hôtels tout près de la gare routière. Qui elle, n'est pas tout près du centre. Donc jme dis qu'au pire jvais une nuit dans un de ces hôtels. Histoire de ne pas flipper en arrivant, d'autant que comme c'est pas très touristique le Paraguay j'ai peur que ça soit vraiment très pauvre et potentiellement risqué. 

 

Le problème c'est que jpeux même pas négocier un taxi ou quoi car je n'ai pas téléchargé la valeur de la monnaie dans mon application et donc j'ignore complètement ce à quoi ça peut bien correspondre. J'ai retiré le maximum tout à l'heure, soit 1,5 millions de leur monnaie.. 

Du coup jme sens un peu conne..

 




Publié à 01:12, le 6/05/2016, dans Argentine, Chutes d'Iguaçu
Mots clefs :


Arrivée à iguazu

Lundi 2 mai

Putain, y'a la meuf du lit près de la prise qui a débranché mon anker, alors qu'il n'était même pas posé sur son lit. Abusé. En plus elle a foutu un réveil à une heure du mat ! La folle ?! Évidemment, c'était une erreur et elle ne s'est même pas levée hein.. Moi en regardant l'heure, avec ma montre cassé au départ j'ai cru qu'il était 7h du mat et jme suis dis que j'étais super super fatiguée pour 7h.. Mais un peu plus tard jme suis rendue compte qu'il était 2h et non pas 8h.. 

Bref.. 

Jme suis levée à 8h, au vrai 8h, ptit dej, preparage d'affaire, mon sweat n'était pas sec encore, merde, mais bon, et jsuis allée au bus. J'avais pas pris de billet encore comme ça jme suis dis que je verrais bien lequel j'arrive à avoir. Jsuis arrivée au terminal de bus à 10h10, plus tôt qu'escompté, et j'ai eu un billet pour 10h15! 

Donc hop dans le bus et j'étais même pas encore assise qu'il démarrait déjà ! 

Yavait du monde dans le bus. J'ai fait mes exo d'espagnol du jour, j'apprends de plus en plus de choses mais les exo sont rapides donc ça fait travailler la mémoire court terme, ensuite je note les nouveaux mots et faut que je les apprenne bien car sinon jvais les oublier aussitôt.. 

 

Arrivée à iguazu, il fait chaud ! Enfin ! Une vraie chaleur mais pas 50° non plus. Ça fait plaisir depuis le temps que j'avais "froid" ! 

Je suis allée faire un tour en ville, voir l'endroit des trois frontières, et aller me renseigner pour des bus qui iraient directement à asuncion, au Paraguay, en partant d'ici, c'est possible. 

Ensuite jsuis rentrée à l'auberge et j'ai fait qqs recherches. 

Les gens disent qu'il faut une journée pour les chutes côtés Argentines et 1/2 côté Brésil. Jvais commencer par l'Argentine demain, ensuite après demain Brésil, et ensuite y'a des bus qui partent tard de iguazu pour asuncion donc ça ira aussi, si je ne fais que argentine demain et Brésil après demain, jpeux rentrer dans l'après midi, aller au bus de 17h. Ils ne sont pas chers les bus en.plus, seul hic j'ai un changement au Paraguay, mais jpeux acheter mes deux bus côté Argentine, donc ça devrait le faire. 

 

J'ai recu un mail dès stagiaires de Fixage qui organisent leur soirée annuelle, j'ai répondu, jsuis contente d'être tjrs dans les boucles et de pouvoir avoir un premier contact du coup, sauf que j'ai fait un gros fail vu que y'a un gars (celui qui envoie le mail pour tous en fait), il s'appelle Jean Wilhelm et du coup, avec un nom pareil j'ai pensé qu'il était breton et en fait nan, donc bon, fail..

Mais le truc surtout, c'est que jleur ai répondu que ça aurait été avec plaisir que je serais venue mais que j'étais en Amérique latine, et le gars il me demande pourquoi jsuis la bas.. Du coup, jme dis.. Euh.. Merde quoi, ils font quoi de mes cartes pr que personne ne soit au courant ? Fuck.. 

 

Enfin bon.. Au moins lui sera au courant et parlera peut être de moi.. 

 

Sinon, dans ma nouvelle auberge jsuis seule dans le dortoir avec une chinoise mais qui n'a pas l'air du tour chiante, dc ça va le faire et y'a pleins de prises partout, donc ça c'est cool :) 



Publié à 02:44, le 3/05/2016, dans Argentine, Puerto Iguazú
Mots clefs :


San Ignacio

 

Dimanche 1 mai

Je suis un peu deg car la fille qui dort à côté d'une des deux seules prises de la chambre elle a débranché mon anker en allant se coucher (j'admets que je l'avais posé sur son lit en croyant que yavait personne, car yavait personne ce matin et que dans le noir j'ai cru que yavait tjrs pas d'affaires dessus en allant me coucher. Mmjai du me tromper, mais n'empêche quelle pouvait aisément le poser par terre sans le débrancher..). 

Bref du coup anker n'est pas chargé et c'est vraiment pas cool. 

Sinon, jme suis levée à 8h30, een fait je m'étais réveillée à 7h30 comme a Buenos Aires. Ça y est, j'avais pris le rythme moi ! Mais jme suis rendormie. Bref, à 8h30, levée, douche, ptit dej, le ptit dej ici est bon, y'a pleins de trucs, c'est cool. 

Et jsuis partie en direction de la station de bus, hier j'avais demandé au réceptionniste si yavait bcp de bus pour faire l'aller retour à San Ignacio dans la journée, et en fait je m'étais plus ou moins fait comprendre (il ne parlait pas anglais ) mais il croyait que je parlais des bus pour aller à la station de bus et pas ceux ensuite pour aller à San Ignacio, donc y'en à un second qui est venu et qui parlait un peu anglais et qui m'a dit que yavait un bus à midi pour y aller, et sinon pour rentrer y'en a un a 18h, 19h et même 21h. Donc parfait. Comme j'avais prévu d'aller à la station de bus à pied, je suis partie à 10h, en pensant arriver là bas à 11h30, et avoir une demi heure pour trouver mon bus mais en fait jsuis arrivée à 10h50, j'ai trouvé où acheter le billet (car y'a pas un guichet mais pleins de guichets pour chaque compagnie de bus), et acheté le billet à 10h55, et trouvé mon bus pile poil pour le départ de 11h. Timing au top donc ! 

Il faisait beau encore, mais juste ce qu'il faut de frais pour ne pas transpirer en debardeur. 

Comme j'avais chargé les exo avant j'ai pu faire mes 10 min d'espagnol avec l'application. Mais pas plus car a chaque fois que tu fais des exos ça débloque les autres mais faut internet pour vraiment les charger ensuite.

Mes écouteurs me lâchent à moitié, faut que je m'en achète d'autres. 

 

Bref, arrivée à San Ignacio, je vais visiter le village jésuite, le site est vraiment bien foutu avec des panneaux qui texpliquent (en te parlant dans pas mal de langue, selon ce que tu choisis) la vie dans la communauté, comment les jésuites s'y prenaient pour intégrer les locaux et leur enseigner les valeurs chrétiennes, qu'à priori les jésuites avaient appris la langue des locaux plutôt que ne les avaient forcé à parler espagnol donc j'ai même trouvé ça plutôt positif (surtout suite aux conversations qu'on avait eu avec le canadien de mon groupe d'espagnol, sur la façon dont les canadiens s'y étaient pris avec les locaux, enfin bref..). L'entrée est cher, enfin 150 pesos, elle donne accès aux autres sites jésuites du coin, pendant 15 jours, mais jvais pas rester là alors bon.. Je donnerais mon billet à l'hôtel, si ça peut intéresser d'autres gens.. 

Ensuite je vais manger, y'a pas grand chose ici pour manger, San Ignacio c'est vraiment un village, les gens ont l'air de vivre avec pas grand chose.  Les resto sont chers (enfin tout est relatif, mais pour ce que c'est, c'est cher) ; puis je vais me balader à l'ouest de la ville, y'a un parc naturel avec de belles vues. En fait le parc est à une heure de marche donc c'est pas facile et sur le chemin j'ai un peu peur, comme tout semble pauvre aux alentours, mais bon, il ne m'arrivera rien, y'a un gars qui me propose de me prendre en stop mais je refuse et une fois arrivée au parc jme rends compte que c'était le gardien qui voulait me prendre en stop ! Y'a des chances que je ne risquais rien, mais je ne pouvais pas savoir.. Les points de vue sur le fleuve sont vraiment sympa, la côte d'en face c'est encore le Paraguay. Y'a des îlots sur le fleuve. Il fait beau. C'est top. 

 

Je rentre en je chope pile poil un bus qui va à posadas. Celui ci est moins cher que ce matin et bondé. Heure de pointe, mais de quoi ? On est dimanche quand même.




Publié à 03:11, le 2/05/2016, dans Argentine, San Ignacio Mini
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 1 sur 4 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Argentine
Avant de partir
bolivie
Cambodge
Canada
Chili
Chine
Indonesie
Malaisie
New york 2017
Nouvelle Zelande
Paraguay
Perou
Thailande
Uruguay
Vietnam

Derniers articles

New york suite et fin
Day 2 New york
Nouveau voyage : New York City
Avant dernier jour !
Retour à Montréal

Sites favoris

le blog version "publique"
L'album photo flickr
Album photo comboost : Chine et Viêtnam
Album photo comboost : Cambodge et Thaïlande
Album photo comboost : Malaisie et Indonésie et nouvelle Zélande
Album photo comboost : chili, argentine, uruguay et paraguay
Album photo comboost : boliVie et perou
Album photo comboost : canada

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email