Isciadventure

Visite de mine et sacrifice de lama

Potosi

Samedi 28 mai

L'auberge est plus chère ici qu'à sucre mais y'a du ptit dej et c'était rassurant avant d'aller dans la mine. Je ne m'étais pas habillée super chaudement (jogging et sweat de Fixage, mais pas de second sweat), au debut en voyant les autres j'ai eu peur davoir froid mais en fait on nouz filait une veste et un pantalon, pas chauds mais quand même, et des bottes et tout l'attirail : casque et lampe frontale. 

On n'était que deux à avoir choisi le tour en espagnol du coup on nous a demandé si c'était grave si on nous mettait avec les anglais, vu qu'ils ont payé plus cher et qu'on parlait bien anglais de toute façon, moi et la norvegienne trilingue on a été avec le groupe anglophone. Du coup je n'ai pas pratiqué mon espagnol, sauf 2 minutes avec le guide qui m'a invité en discothèque, il a du vite comprendre que je trouvais ça chelou car il n'a pas trop insisté, lol, bref, on s'est baladé dans la mine, franchement elle fait moins bien entretenu que ce qu'on peut voir à la TV. Ah, avant ça il nous a fait acheter des bières, des feuilles de coca et de la dynamite pour ceux qui voulaient. Pour offrir aux mineurs et une dynamite pe qu'on fasse exploser nous mm aussi . Je n'ai pas acheté de la dynamite, mais comme d'autres l'ont fait on a quand même pu voir comment préparer la dynamite et l'effet que ça fait quand ça explose. J'avais un peu peur car le guide nous dit de nous boucher les oreilles et même lui s'est bouché les oreilles, mais en fait au niveau du son ça allait, c'est juste le souffle qui est impressionnant. J'ai filmé pendant lexplosion mais en fait ça ne rend rien du tout, y'a le son qui merde, et on ne voit rien car il fait trop noir, bref, désolée jpeux pas vous montrer ! 

On est passé par des endroits qui avaient l'air pas facile pour nous, mais notre guide nous a dit que c'était le chemin touristique donc cetait quand même le plus facile. 

La mine est tenue en coopérative, donc les mineurs se partagent tout, ils achètent tout eux même aussi, et ils choisissent leurs horaires, sauf quen fait ils travaillent évidemment bcp bcp, et ne mangent pas dans la mine donc mâchent des feuilles de coca, etc... 

Le guide il a été mineur pendant 5 ans de 17 ans à 22 ans, ensuite il s'est payé des études car la mine ca paie bien, des études de tourisme et depuis il est guide touristique dans la mine. 

 

Ah, à l'entrée de la mine y'a une espèce de statue, à laquelle les mineurs font des offrandes, un peu d'alcool, qqs feuilles de coca, et des cigarettes, c'est resté d'un culte ancien, d'avant la colonisation où ils croyaient en la terre, au ciel, etc, leur statue à des cornes de diable parce que ce qu'ils ont compris de l'évangélisation des espagnol c'est que dieu c'est le ciel, et sous terre c'est l'enfer, donc dans la mine c'est un peu l'enfer quoi. 

C'est pour ça aussi qu'ils continuent ici à faire des sacrifices es et autres, c'est resté du culte inca, bon, les sacrifices ce ne sont plus des humains, mais des lamas et ils en font des bbq après, et le sang du lama ils le balancent à l'entrée de la mine et les intestins ils les enterrent dans la terre, comme offrande. Et aujourd'hui était un jour très spécial doffrande à la terre. Le guide a dit que ça n'arrivait qu'une fois par an mais un autre local m'a dit que non c'était trois fois par an. Enfin bref, du coup les mineurs ne travaillaient pas aujourd'hui et on les a vu préparer les lamas, quand on est arrivé y'en avait deja un de mort et ils enlevaient la fourrure et ensuite l'ont découpé, ont creusé un trou pour les boyaux, etc, et ensuite on les a vu bander les yeux du second lama, lui balancer des feuilles de coca et de la bière, et ensuite ils sont allés à une entrée de mine, ils l'ont égorgé, je n'avais pas envie de vraiment regarder et un local me parlait donc tant mieux, ceci dit le lama n'a pas crié, rien du tout et le local m'a dit que les mineurs savaient comment s'y prendre pour que le lama meurt dun coup, ensuite ils ont recueilli le sang dans des barquettes et ont arrosé différentes entrées avec, puis ils l'ont ramené là où ils préparaient les lamas et ont commencé à lui enlever la peau aussi et tout.. 

Le local qui me parlait ma raconté beaucoup plus de choses que le guide, il m'a dit que le diable de la mine était un mâle (ca le guide nous l'avait montré son penis) et que la terre c'était une femme et que c'était à eux deux qui créaient les fillons et donc qu'ils faisaient vivre les mineurs et c'est pour ça qu'ils offraient au ptit diable des trucs tous lesvendredis  et à la terre trois fois par an. Il m'a montré des femmzs locales aussi et ma dit "tient celle là elle vient de la paz, parce que sa jupe elle est plus longue que celles d'ici, et y'a des endroits où les jupes sont encore plus courtes, mais ce sont des jupes espagnoles, avant les gens s'habillaient avec de la laine de lama, pas des habits comme ça", ça ma prof despagnol me l'avait deja raconté, il m'a dit que Potosi était très haut en altitude (plus de 4000m), jle savais mais d'après lui les mineurs meurent jeunes à cause de ca, jlui ai dis que je croyais que c'était à cause des poussières des mines.plutot, et il m'a dit les deux en fait car même les gens qui ne vivent pas dans la mine ils tombent malades à cause de laltitude et que c'était dommage car sinon yavait autant de trucs à Potosi qu'à sucre mais les touristes ils étaient malades à cause de laltitude alors ils ne restaient pas. D'ailleurs ils nous ont offert des bières (enfin on leur en a offert davantage, lol) et le gars m'a dit que fallait faire gaffe car ici les touristiques ils étaient bourrés très vite à cause de laltitude toujours. 

Il m'a dit aussi que la mine avait débuté avec les espagnols mais du temps des espagnols les filons étaient meilleurs que mtn, car mtn yavait plus trop d'argent pur, c'était des mélanges surtout donc c'était moins bien mais comme le prix des matières a recommencé à augmenter bah y'a des gens qui reviennent y bosser mais dans tous les cas tlm se dit que ca ne durera qu'un temps car à un moment yaura plus rien de bon dans la mine. 

Ensuite on est rentré et dans le bus yavait une anglaise qui parlait à la.norvegienne et j'entendais que l'anglais lui racontait que toutes les peintures "si" que lon voyait (que mon voit partout en.bolivie d'ailleurs) c'était par rapport à un référendum de février dernier ou le président bolivien (qui a déjà été réélu X fois) avait demandé s'il pouvait se représenter encore, bien que constitutionnellement ce n'est pas accepté, mmet la campagne à été très difficile mais le non l'a emporté car parait que tlm sait qu'il est très corrompu ce président. 

Ensuite on est rentré, douche, et jsuis partie me promener en ville et jai été jusqu'au terminal de bus pour demander comment je pouvais aller à Cochabamba dimanche, les deux premiers bus m'ont dit que c'était pas possible et le troisième ma dit ok, sauf que le billet que la dame m'a donné c'est pas un billet mais un truc écrit a la main, et elle m'a dit que yaurait pas de soucis avec mais c'est la première fois qu'on.me refile un truc écrit a la main et elle avait filé des vrais billets à dautres gens avant moi alors jai un peu peur. Le truc aussi c'est qu'en fait j'aurais.mizux fait de partir ce soir car le bus est a 21h, donc demain d'ici 21h jvais me faire chier, un peu, mais bon, je n'avais pas prévu que tous les bus pour Cochabamba soient de nuit et surtout jpensais rester moins longtemps ici, mais je ne regrette pas mon choix car Potosi est une ville assez jolie aussi. 

Ensuite jsuis rentrée à l'auberge et c'était deja la nuit, et la nuit il fait froid ici. 

 

Y'a pleins de françaises à l'auberge, à un popent on était six filles dans la cours commune dont 5 françaises, lol. L'une d'entre elle a demandé si on avait du fil et une aiguille car elle a craqué son pantalon mais quand elle ma montré, j'ai répondu que non car il est irreparable, déjà c'est un jeans, et c'est pas craqué, elle l'a troué, et pas qu'un peu et pas qu'un trou, y'a des trous géants sur ses fesses, au moins trois, et elle aura beau le recoudre (déjà il lui faudrait du gros fils et pas un ptit truc comme moi j'ai dans mon sac car ça ne tiendra jamais sur un Jean), et en plus, même, ses fesses feront que ça ne tiendra pas. Elle ferait mieux de se racheter un jean. Mais bon, je n'ai pas voulu la vexer, j'ai juste répondu que je n'en avais pas. 

 

J'ai acheté mon billet pour le machu Picchu par agence en fait car, en demandant de l'aide, Loïc m'a dégoté le nouveau site "officiel" pour acheter son billet au prix.normal, sauf que.. au moment de payer ils prennent 40€ de frais administratifs, du coup bah ça revient plus cher que d'acheter son billet par agence.. étonnant mais véridique, j'en suis tjrs tte retournee mais bon.. 

 

 

 

Une des francaises de l'auberge est retournée à la mine dans.lapres midi pour manger avec eux du lama et elle.en a ramené et a dit qu'ils étaient tous bourrés les gars, mais que c'était marrant. 

Le gars qui n'était pas.notre guide m'a dit que pour nous valait mieux pas le.manger car c'était pas hyper hygiénique, même si c'était cuit après, c'était un bbq à côté des mines, ou tout etait foutu comme vrac, etc.. 

Il m'a dit que en Bolivie toutes les viandes étaient mangeables mais qu'au chili et argentine les vigognes sont interdits à la consommations car les vigognes c'est la même famille que les lamas mais c'est sauvages. Mais que ici y'a pas de lois contre ça et que les gens les tuent souvent pour leur laine plus que pour la viande. Bien que les paysans ils.mangent toutes les parties des lama, même le cerveau et les intestins, là ils les enterrent pour l'offrande mais sinon ils mangent tout. 

 

Tiens, hier soir dans le dortoir yavait une fille qui racontait quelle ne se sentait pas bien avec l'altitude et en plus elle allait être en rad de medoc contre la dépression, et quelle avait fait toutes les pharmacies du coin mais à chaque fois on lui répondait que cette maladie n'existait pas en Bolivie.. lol. Du coup, elle voulait aller voir un hôpital carrement.. jsais pas ce qu'elle en a fait. Car après elle me demande si laltitude donne mal à la tête alors jlui réponds que oui et que d'après ce qu'on m'a dit c'est sûrement parce qu'elle n'avait pas vu assez (à sucre y'a même un gars de l'auberge qui a été à lhosto car il était complètement déshydraté ! Jpige pas comment c'est possible mais passons..). 

Du coup, moi je m'inquiète pr ma santé car dans la mine ils ont dit de prévoir 1l d'eau, mais je n'ai rien bu du tout et même cette apres midi, jme sentais essoufflée quand fallait monter pr aller au terminal de bus, mais jme sens pas déshydratée.. bon, j'ai pris un thé ce soir du coup, et jvais encore manger des.noodles chinoises donc jvais avoir de l'eau, mais n'empêche que toute à l'heure j'avais l'impression d'avoir un peu la tête qui tourne, sûrement à cause de la fatigue car j'ai fait pas mal de sport mine de rien entre la mine et la marche cette après midi, donc j'ai directement bu de l'eau en me disant que mm si j'avais pas soif, si ça se trouve on ne s'en rend pas compte ici qu'on mange d'eau jsais pas moi ! 

 

Une des francaises de l'auberge parle super bien espagnol, moi Jose pas bcp parler, je comprends bien, mais parler ça vient plus naturellement en anglais.. faut que jme force.. 

J'essaie de mettre les photos sur comboost mais ça bug un peu.. 



Publié à 02:04, le 29/05/2016, dans bolivie, Potosí
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 44 sur 251 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Argentine
Avant de partir
bolivie
Cambodge
Canada
Chili
Chine
Indonesie
Malaisie
New york 2017
Nouvelle Zelande
Paraguay
Perou
Thailande
Uruguay
Vietnam

Derniers articles

New york suite et fin
Day 2 New york
Nouveau voyage : New York City
Avant dernier jour !
Retour à Montréal

Sites favoris

le blog version "publique"
L'album photo flickr
Album photo comboost : Chine et Viêtnam
Album photo comboost : Cambodge et Thaïlande
Album photo comboost : Malaisie et Indonésie et nouvelle Zélande
Album photo comboost : chili, argentine, uruguay et paraguay
Album photo comboost : boliVie et perou
Album photo comboost : canada

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email